Archive

Posts Tagged ‘Chômage’

Fête du travail ils ont dit!

mai 1, 2013 1 commentaire
macotedivplur1.jpg

Ma Côte d’Ivoire Plurielle

Ce mardi 1er Mais  est la fête du travail ici au pays des éléphants, mais  cette fête n’est pas du tout du gout d’une grande partie de la population.  Pour cause il y a trop de chômeurs ici au pays car cette fête du travail ne concerne qu’une petite minorité de cette population. Comme vous allez certainement le constaté ci-dessous ce sont les chiffres qui parle. Voila quelques réactions des utilisateurs facebooker ivoirien très actif sur le web.

André Silver Konan:

-Nombre de fonctionnaires: 125 935 en 2011 selon l’Agepe. Selon toujours l’Agepe (15-64 ans), la population active est estimée à 10 millions. Au 31 janvier 2012, le nombre de travailleurs enregistrés à la CNPS était de 530 826.

-Selon le Patronat ivoirien, 4 à 5 millions d’Ivoiriens sont des chômeurs ou travaillent dans le secteur informel. Alors, vous me demandez de souhaiter bonne fête du travail, mais à qui ?

-La réalité est ceci: l’Etat qui emploie 1% de la population active, a entamé une politique de maîtrise de ses effectifs. Le privé qui emploie 6% rationalise l’utilisation des ressources humaines, pour compenser ses pertes financières nées de la crise post-électorale.

-La solution réside dans la création de nouvelles entreprises par l’initiative privée (il faut donc une politique d’accès aisé au crédit) et par l’arrivée de grands investisseurs.

Or, personne n’a envie d’investir dans un pays où pour une petite élection municipale (alors que les politiques en dépit des professions de foi, ne semblent pas croire en la réconciliation nationale), on casse, brûle et tue. Ayons le courage d’affronter nos démons. En attendant, bonne fête du travail à ceux qui travaillent, malgré tout !

Founseni Soro:

-Nous aimons suivre la mode haaa oui c’est bien. On attend qu’on se souhaite bonne fête de travail mais de quel travail parlons-nous ? Dans un pays où y a près de 22 millions d’habitants seulement moins de 600 milles sont inscrits à la CNPS

-les fonctionnaires de l’état passe leur temps à saboter le travail tout en ayant en refrain l’augmentation des salaires, la jeunesse est incertaine quant à leur avenir professionnel.

-La diaspora a peur de rentrer parce que le marché du travail est avare. Les uns sont licenciés, les autres exploités par les rares et aimables multinationales qui embauchent. C’est bien de suivre la mode mais avec une relative.

-NB: je suis d’avis avec le PR qui n’a pas le temps pour cette fête de travail on connait d’office le discours des syndicats (amélioration des conditions de travail, indice salarial, augmentation de salaire …) d’ailleurs j’apprends que y a même un conseil de ministre ce jour férié. Bref

Adjamé le déguerpissement un risque pour le gouvernement

septembre 28, 2012 1 commentaire

Voila ce qui reste d’un immeuble complètement raser à Adjamé renault

Comme vous certainement la semaine passé  j’étais de passage à Adjamé Renault, en direction du Back Maret. J’ai puis constaté la colère des commerçants contre l’application des mesures impopulaire du gouvernement au sain des populations.  Cette mesure n’est rien d’autre que le déguerpissement des petits commerçants qui se débrouillent au bord de la route, comme on le dit ici.  Comme vous pouvez voir  sur les images, les bulldozers du ministère de la salubrité public  sont passés par-là  et ont tous cassé sur tous ce qui devait l’être sur leurs passages.

 En faite depuis la prise de pouvoir de l’actuel gouvernement. On assiste à des mesures impopulaires dans les grandes villes du pays.  En plus cette mesure de déguerpissement frappe beaucoup les populations souvent pauvres, ou généralement démenus qui  souvent vivent au jour le jour. Mais selon le gouvernement cette mesure consiste à  détruire  ou à raser totalement des habitations ou des  bâtiments. Pour la simple raison qu’ils n’ont pas le droit de construire ou d’être a ces endroits ou encore ne respecte pas  un certaines normes en matière d’urbanisation aussi bien d’autres.  Et ces mesures impopulaires  concernent aussi  bien  les petits  marchés  et les magasins en bordure des grandes voies ne respectant pas ces normes.  Ces mesures sont exécutées à la lettre sur le terrain par la célèbre ministre de la salubrité public qui rase tous sur son passage comme on le dit ici. Ce qui l’a value le nom de « Mama Bulldozer »  Même la  célèbre rue princesse de Yopougon ne l’a pas échappé.  Non plus la clôture du café  Versailles  d’Alpha blondy et même ! Et même !!! notre mythique marché de Black-Market d’Adjamé. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :