Accueil > Abidjan, Chronique, Mon Afrique, On dit quoi au pays > Parce qu’il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail Bernard B. DADIÉ

Parce qu’il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail Bernard B. DADIÉ

Parce qu'il faut toujours fuir l'homme qui n'aime pas le travail Bernard B. DADIÉ

« Parce qu’il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail » Bernard B. DADIÉ

Côte d’Ivoire Littérature l Hommage à Bernard B. DADIÉ le père de la littérature ivoirienne  Parce qu’il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail!

« Le travail, et après le travail, l’indépendance mon enfant, n’être à la charge de personne telle doit être la devise de votre génération…

Et il faut toujours fuir l’homme qui n’aime pas le travail ».

Je n’ai pas trouvé mieux à partager avec vous cette semaine que cette belle citation de celui qui restera à jamais le Père de la littérature ivoirienne.

Bernard B. DADIÉ in #CLIMBIÉ

Excellente semaine à vous !!!
#HommageBernarBDadie
Crédit 📷 DR – à Abidjan.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :