Accueil > Chronique > Côte d’Ivoire: MyAfricanStartup à Abidjan 2015 jour 1

Côte d’Ivoire: MyAfricanStartup à Abidjan 2015 jour 1

MyAfricanStartup à  Abidjan 2015 jour 1

MyAfricanStartup à Abidjan 2015 jour 1

A l’occasion de la 50ème Assemblées Annuelle de la Banque Africaine de Développement BAD, MyAfricanStartUp a déposé ces valises à Abidjan ces 26 et 27 mai 2015. MyAfricanStartUp  est un tremplin pour les start-up africaines au sein des Assemblées Annuelles de la Banque Africaine de Développement.

C’est quoi  MyAfricanStartUp?

C’est un mécanisme visant à stimuler la création d’entreprises en Afrique. Cela en soutenant et en encourageant les startups africaines. C’est aussi une plateforme numérique (www.myafricanstartup.com), une plateforme événementielle et des analyses de l’écosystème startup en Afrique. Une incitative de Christian Kamayou.

La CGECI le siège du patronat ivoirien à Abidjan Plateau est le lieu choisi pour cette première journée de pitch et d’interviews des  jeunes entrepreneurs startuper au nombre de 30.

Le  premier panel : Erreurs à éviter lorsque l’on crée sa startup

Ce panel a été animé par  trois  experts dans leur domaine notamment :

 Moussa Fofana, fondateur de la startup Yeelenpix-France, ingénieur en informatique  de formation qui était consultant informatique en France, pendant ce temps il travaillait aussi sur la startup  yeelenpix. Aujourd’hui il est le fondateur et CEO de Yeelenpix, cette jeune startup basée à Paris. En fait une plateforme (banque d’Image) de vente d’image de l’Afrique à des professionnelles des médias à travers le monde.

Selon lui « l’idée de Yeelenpix m’est venue il y’a 3 ans en 2011, lorsqu’une amie à moi travaillant dans une agence de communication à Abidjan m’a demandé de lui acheter des images sur une plateforme occidentale, dans le cadre d’un appel d’offre. Je me suis alors rendu compte qu’il n’existait aucune banque d’images en ligne vraiment dédiée à l’Afrique ». « Yeelen » signifie « lumière » en dioula la langue natale de Moussa et « pix » renvoie à « pixel »,

Pour Moussa  créer son entreprise il faut prendre du temps pour identifier un domaine ou il ya un besoin à satisfaire et ensuite se lancer.  Mais il faut se lancer avec une bonne équipe,  des experts dans  leur domaine bien compétent et  engagé.  Et non des amis d’enfance, de l’école à bien préciser le startuper ivoirien.  Il ne faut pas oublier le coté juridique.

Candace Nkoth Bisseck, Country Manager Kaymu  Cameroon une startup de AIH  Groupe qui est une sorte de market place qui répons à un besoin des africains d’acheter et vendre en ligne. Elle aussi était en poste à Paris mais a préféré  venir travail dans le secteur de l’e-commerce en Afrique.

Elle aborde aussi dans le même sens que son prédécesseur Moussa. Pour dire  quand on se lance il ne faut pas vite considérer  l’argent il faut d’abord penser business. Bien s’entouré de personne motivés de personne déterminé et qui croit en votre idée. En précisant qu’il faut savoir adapté le business ou les business modèles au besoin des populations donnant ainsi l’exemple de kaymu.ci le market place qui à vraiment du succès dans les capitale africain.

En suite on passe à l’étape de la présentation des séries  pitch et interviews des  jeunes entrepreneurs startupers au nombre de 30.

Une étape important ou nous avons vue se succéder plusieurs starupers les uns les autres en présentant de façon bref et concise leur projet, avant de se soumettre à une petite interview de moins de 5min et en fin le vote du public.

Phase 1 : L‘entrepreneur monte sur scène. Il ou elle a 45 secondes pour faire son pitch.

Phase 2: L‘entrepreneur est interviewé par 2 personnes.

Phase 3: Le public donne son avis.

En fait le public dispose de 3 cartons de couleur différents :

Vert: Je crois à ce projet,

Bleu: Perfectible,

Rouge: Je ne crois pas à ce projet

A la fin de cette première le jury a pu sélectionner 15 startupers (entrepreneurs) qui participeront à la finale le lendemain  27 Mai au Palais des Congrès Hôtel Ivoire Sofitel. Le lieu ou se déroulent au même moment les Assemblées Annuelle de la Banque Africaine de Développement. RDV pour la deuxième journée.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :