Accueil > Côte d'Ivoire > 10 points clés de la vision de l’émergence du président Alassane Ouattara

10 points clés de la vision de l’émergence du président Alassane Ouattara

conference-emergence-abidjan

conference-emergence-abidjan

Notre vision de l’émergence repose donc sur les postulats suivants : l’émergence est un pari sur l’avenir ; l’avenir se planifie ; l’émergence se construit dans la paix, la sécurité, le dialogue et la cohésion sociale.

1- une croissance forte et durable n’arrive pas par « miracle ».

Elle est le résultat d’une persévérance dans le temps, de la mise en place d’un ensemble cohérent de réformes structurelles de grande envergure et d’investissements publics et privés bien ciblés, dans un cadre macroéconomique stable et planifié.

2- le cheminement vers l’émergence est une stratégie économique choisissant de s’intégrer pleinement dans la globalisation des échanges, tout en luttant contre la concurrence déloyale

3- les pays émergents les plus performants ont connu une accumulation élevée des facteurs de production et un transfert massif de main d’œuvre vers les secteurs industriel et tertiaire.

4- il nous faut continuer à prendre les mesures nécessaires pour augmenter les taux d’investissement et d’épargne aussi bien publics que privés, qui ont été un facteur essentiel du « Miracle Asiatique »

5- Cinquièmement, notre croissance ne pourra pas continuellement reposer sur l’accumulation des seuls facteurs de production, c’est-à-dire le capital physique et le travail. L’accroissement de la « Productivité Totale des Facteurs » devra également jouer son rôle.

6- le secteur agricole est le secteur le plus porteur dans les premières étapes d’une croissance forte et partagée. L’augmentation de la productivité dans l’agriculture permet de réduire la pauvreté et de produire une main d’œuvre abondante pour les secteurs industriel et tertiaire.

7- nous devons poursuivre un développement vert et durable.

8- un système bancaire et financier efficace et compétitif, qui offre une gamme de produits variés, permet une bonne intermédiation financière, notamment entre les investisseurs et les épargnants.

9- l’Etat a indéniablement joué un rôle important dans nos pays mais aussi dans les pays émergents d’Asie et d’Amérique Latine.

10- l’investissement public bien ciblé dans les infrastructures et le capital humain est essentiel. L’absence d’investissement adéquat dans l’éducation et la formation professionnelle peut empêcher des groupes sociaux ou des régions entières de bénéficier de la croissance comme le relève si bien l’économiste français Thomas Piketty dans son best-seller « le Capital au XXIème siècle »

10 points extrait du discours complet du président Ouattara lors de la conférence sur l’émergence en Afrique ici même à Abidjan.

Catégories :Côte d'Ivoire Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :