Accueil > Blogosphère, Côte d'Ivoire, Evenements, Nouvelles Technologies, tic > Côte d’Ivoire: le Barcamp Abidjan 2014 en bref

Côte d’Ivoire: le Barcamp Abidjan 2014 en bref

Barcamp-abidjan-2014-g

Barcamp-abidjan-2014

Cette année le barcamp Abidjan (2014) a déposé ces valises au saint de l’Université FHB d’Abidjan-cocody . Placé sous le thème « Quelle économie numérique pour une Côte d’Ivoire émergente ? Les acteurs et les passionnés de l’écosystème du numérique étaient bien au rendez-vous, car ils étaient presque tous présent sans oublier les étudiants qui découvrent aussi le barcamp.

Pour commencer, c’était au président de lONG Akendewa Jean Patrick Ehouman de donner le coup d’envoi de cette rencontre. Il a d’abord souhaité la bienvenue au barcampeurs sur place, ensuite il a rappelé l’importance du barcamp à Abidjan surtout le thème abordé cette années. Et de l’importance d’une communauté numérique dynamique comme akendewa en Côte d’Ivoire.

Place au différent speaker qui se sont succédés toute au long de cette journée

SPEAKER 1 : Professeur Antoine Miam pour le thème « L’économie numérique dans notre système d’éducations et de formation ».

Selon lui il faut que les TIC dans l’éducation et la formation suscitent des vocations dans le pays. Cela à travers des solutions concrètes venant du secteur du numérique pour résoudre les problèmes liés à notre système d’éducations et de formation.  Il averti déjà qu’il faut connaitre son environnement numérique avant de se lancer un projet. En suite il signale bien que l’écosystème est déjà dominé par Qelasy la tablette d’éducation numérique et deux autres projets dans le secteur de l’éducation dont H-School et School-book. Mais qu’il ya beaucoup de place à prendre.

SPEAKER 2:  Magnus Johnson de Microsoft qui avait pour thème « Place de la jeunesse dans le processus de création de richesse et de l’économie numérique ».

Selon lui le monde a beaucoup changé parlant de Cloud computer comme une révolution. Pour lui les jeunes doivent se lancer dans l’entrepreneuriat qui n’est pas du tous facile, mais dans les secteurs qui sont porteurs.

SPEAKER 3: Israël Yoroba  le célèbre Journaliste Blogueur « Pour un simple retour d’expérience »
Pour lui l’innovation et vision sont ROI dans ce secteur. Il recommande fortement aux acteurs du numérique de décentraliser leurs activités numériques dans les villes de l’intérieur du pays, car la Côte d’Ivoire ce n’est pas seulement Abidjan seulement. Pour lui: « il faut un écosystème numérique  créer par nous-même « , pour cela il compte faire le tour de la Côte d’Ivoire dans cette démarche.

SPEAKER 4: Isaac Gnanba yao de la Poste de Côte d’Ivoire « Pour un retour d’expérience »
Quant à lui aussi l’économie numérique ne s’arrête pas à Abidjan, donc recommande fortement aux acteurs de ne pas toujours rester derrière les machines, d’aller sur le terrain affronté la réalité des choses. Selon lui « l’émergence c’est quand chaque citoyen à  la possibilité de faire avancer  simplement sa localité ».

SPEAKER 5 : Florent Youzan « Pour un retour d’expérience »

Parle d’un de deux jeunes ivoiriens l’un né au village, l’autre en ville qui se sont croisés au campus de l’Université, avec des expériences différentes selon le parcours.  C’est cette expérience qui selon lui constitue l’or noir, pour cela il faut répondre à la question « Qui est tu quand tu aborde le chemin du numérique ? ». Selon  lui « l’intelligence connectée constitue une économie numérique forte ».

SPEAKER 6: Jean Ehui Delmas  ‘un si long chemin‘ « le parcourt professionnel d’un jeune entrepreneur »
Il quitter son emploi pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il découvre une communauté TIC dynamique du pays, qui lui a permis de lancer plusieurs projets, dont  le projet, Moh Ni Bah (déclarer son bébé avec les TIC), et LôrBouôr (bonne culture en lobi) un mariage entre TIC et Agriculture. Pour lui tout n’est pas rose quand on décide de prendre le chemin de l’entrepreneuriat.

SPEAKER 7 :   Donatien Kanga (pour présenter le projet Wikimedia)
Pour lui l’année 2014 est l’année de la révélation de Wikipédia dans notre pays, car c’est la Côte d’Ivoire qui a été le premier contributeur sur Wikipédia cette année 2014 concernant le projet wiki love Africa. Pour finir, il a lancé un appel à contribution sur ce projet pour l’année 2015.

Les deux wikipediens Cyriac Gbogou et Samuel Guebo ont aussi rappeler l’importance de rassembler plus de contenu concernant notre pays sur Wikipedia.

Il faut noter aussi la contribution de Lassina Ouattara de la RTI selon lui notre pays souffre d’un problème d’image sur le web et que Wikipédia Côte d’Ivoire peut aider pour être mieux référencé sur le web. Une collaboration entre les acteurs du projet et la RTI ne sera pas mal.

SPEAKER 8 : Édith Brou  thème : « La Corée retour d’expérience d’une blagueuse »
Selon elle, la Corée du Sud est un pays pas comme les autres. C’est un pays digital, le pays le plus connecté au monde dont nous devons nous inspirer comme modèle de développement dans le secteur du numérique.

SPEAKER 9  Nnenna « L’ABC de l’Économie numérique » 

A comme Accessibilité et  Apprentissage
B comme Branchement ou réseautage
C comme Communautés et  Contribution.

Pour elle la valeur numérique compte beaucoup et ajoute aussi que le moteur de recherche Google index les contenus sur Wikipedia, site web, Twitter, Blog ..etc c’est là qu’il faut contribuer.

SPEAKER 10 Bacely Yorobi « Retour d’expérience »

pour lui c’est l’homme qui fait l’homme.
Il parler de trois dames du numérique qui ont contribué a changé ça vie. -Édith à travers un article de blog -Nnenna pour des conseils à travers son franc-parler et une autre dame algérienne qui a écrire un livre qui l’a beaucoup influencé. Pour lui dans la vie il faut compter sur soi même.

Pour finir nos remerciements vont a l’endroit à l’ONG Akendewa pour ce genre d’initiative qui  rapproche d’avantage  les différents acteurs  et les passionnés de l’écosystème des TIC en, Côte d’Ivoire.

 Au regard de toutes ces initiatives prises par la jeunesse à travers les événements et rencontres dédiées aux nouvelles technologies. Toute porte à croire que le secteur des TIC se porte très bien dans notre pays. Voila pourquoi on ose croire à ce qui se murmure ici au bord de la lagune Ebrié « la Côte d’Ivoire is back ».

  1. FBI
    décembre 25, 2014 à 12:25

    Super compte rendu. Félicitations brother. T’es en train de devenir journaliste ou quoi… C’est bien rendu même si c’est trop long… Evidemment, il y a tous les détails. Oui, je comprends. On a aussi besoin d’article volumineux souvent.

    • décembre 25, 2014 à 5:28

      Merci bien Bigman ça fait plaisir.
      j’espère que tu vas bien bien là-bas!!!

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :