Accueil > Côte d'Ivoire, Ils ont dit, Mon Afrique, Société, SOS > Elections locales quel avantage pour les ministres

Elections locales quel avantage pour les ministres

Macôtepl

La Fondation FHP de Yamoussoukro

Un ministre, en Côte d’Ivoire ou ailleurs en Afrique, peut soit à la fois se faire élire député, ensuite maire, président de Conseil général et/ou régional … sans pour autant être un homme d’exception.  C’est-à-dire d’une intelligence ou d’un génie politique particuliers, d’une expérience née d’un parcours ou cursus professionnel, social, universitaire.

Le seul avantage qui lui assure les succès dans les différents scrutins, c’est son statut de ministre riche des deniers publics collectés chez le contribuable ou ailleurs d’autre. Qu’est ce qui autorise donc le ministre à utiliser avantageusement pour soi les ressources publiques, son statut pour « compétitionner » avec les autres contribuables dans des joutes électorales dites démocratiques, justes, transparentes et ouvertes à toutes et à tous ?

Rien d’autre que la dictature par les moyens inégaux que lui ont fourni son statut de ministre. Par exemple, quel candidat, fût-il populaire et adulé des populations, pourrait vaincre le Premier ministre dans une élection ? Aucun assurément !

Par Yao Ossène responsable de la rédaction du 1er site ivoirien d’informations régionales INFO DU ZANZAN. Un regard indépendant sur le District du Zanzan

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :