Archive

Archive for novembre 2012

Le réseaux routier un obstacle majeur au développement du Zanzan

novembre 26, 2012 1 commentaire
ddd

Réseau routier

Comme dans la plus par des réseaux routiers du pays, le réseau routier de la région du Zanzan est l’un  des plus mauvaises du pays. En plus la particularité de ce réseau routier est le faite qu’elle met à mal le  développement de la région. A cela il faut ajouter qu’il existe qu’une seul voie expresse bitumé comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessus sur la partie en bande noir qui relit seulement les trois grandes villes de  la région, qui sont  Tanda, Bondoukou et Bouna respectivement du sud au nord. Alors que le Zanzan n’est pas seulement que ces trois grandes villes. Et si l’on en croit  a cette carte l’axe Tanda – Bouaké représenté ici en bande verte sur la carte est bitumé alors qu’il n’en est rien, plutôt l’un des plus mauvaise piste impraticable.

  Le vrai problème de ce réseau routier  c’est qu’il est impossible de relier la région du zanzan avec les autres régions voisines  sauf la région du moyen comoé au sud. Du faite de l’état des pistes qui  est en très mauvaise état donc  impraticable du faite de sa forte dégradation.

 Le vrai problème c’est l’autre obstacle majeur  qui est la traversé du fleuve comoé  qui est impossible aujourd’hui  car il n’y a plus de Bac pour fait traversé les véhicules comme avant. Quand on sait que la région du Zanzan est délimitée à l’ouest  avec les autres régions du pays par le fleuve comoé qui est d’ailleurs le plus long fleuve du pays.

Conséquence direct il faut fait le grand tour en passant pas la régions du moyen comoé qui est devenue un passage obligé pour rejoindre les autres régions voisines comme la vallée du Bandama et  la région des savanes.

 Pour mieux comprendre je vous explique  de  façon  pratique lorsqu’aujourd’hui tu es dans la ville de Bondoukou  et tu veux aller à Bouaké qui se trouve à quelques kilomètres mais du faite de la route qui est impraticable par les véhicules en plus il n’y a pas de Bac sur le fleuve comoé.   Tu es obligé de revenir  plus au sud dans  la ville d’Agnibilékro ou Abengourou et passé par Daoukro,  Daoukro –  M’Bahiakro  et  M’bahiakro Bouaké  en claire tu contournes  deux  régions différentes avant d’arriver à Bouaké. Lire la suite…

Visite d’Etat du Président Ouattara dans le Zanzan?

novembre 20, 2012 7 commentaires
GGHG
Visite d’État du président Ouattara dans la région du Zanzan (Gontougo)

Pour moi quand on parle de visite d’Etat dans une région ici au pays. C’est de façon global une visite officielle qu’effectue le chef d’état avec son équipe gouvernementale dans une région du pays. Elle a pour principal objectif d’être plus proche des populations pour échanger avec elle. Afin de mieux s’imprégner des problèmes de la région en question. Pour y envoyer des solutions de développement  approprier, et comme cette fois-ci c’est  adosolutions on expert avoir des solutions à tous  les problèmes  de la région d’ici la fin de son mandat. On peut dit Dieu merci  dans le Zanzan parce que la Paix ici c’est notre deuxième religion. Donc  l’objectif ici ce n’est rien d’autre que le développement. Sans plus tarder   permettez-moi de soumettre les problèmes de la région du Zanzan (Gontougo) avec un regard citoyen (citoyen lambda) en même temps fils natif de la région.

Comme dans la plupart  des régions du pays la région du Zanzan est confrontée à de nombreux problèmes de développement. Ces problèmes de développement ne sont rien d’autre que  la pauvreté qui gagne du terrain, l’éducation qui ne marche pas comme ailleurs, la santé publique qui n’est pas accessible,  le réseau routier en très mauvaise état, en plus  l’accès a l’eau potable  et à l’électricité est encore une priorité pour les populations.

-Il faut signaler que la région du Zanzan est l’une des régions les plus pauvres du pays. Le taux de pauvreté est  très  élever et  il arrive souvent quand on parcourt cette région on a souvent l’impression que ce n’est pas une partie de la Côte d’Ivoire. Le problème c’est l’agriculture qui est toujours traditionnelle, qui ne produit assez et quand elle produit c’est les hommes d’affaire qui en bénéficie. C’est le  cas  des produits vivriers (igname, manioc, maïs…) mais  aussi de produit industriel comme les noix de cajou qui est considéré comme le future café-cacao de la région.

-Le problème c’est aussi l’éducation qui ne marche pas comme ailleurs dans le reste du pays. C’est la région qui enregistre l’un des taux de scolarisation les plus faible du pays  surtout celle de la jeune fille. Et évidement le taux d’analphabétisme le plus élever.

Le problème c’est  encore l’accès à la santé pour tous qui ne fonctionne pas. Parce que les infrastructures de santé public il n’y en n’a pas assez  et  même s’il y a n’a elle ne fonctionne pas. Pour la petite histoire chez moi au village  il  y a une maternité public  construit par l’état et prêt à fonctionné, même le domicile de la sage femme est prêt. Seulement  l’Etat n’a pas encore affecté de sage femme et cela dure depuis 13 ans. Et c’est une réalité qui se vit dans toute la région.

Le vrai  problème  c’est aussi le réseau routier qui est en très mauvaise état comme dans la plus par des régions du pays profond.  Mais la particularité du réseau routier du zanzan fait que son mauvais état est un véritable handicap pour le développement de la région. Ce sujet est tellement important qu’elle mérite d’être décortiquer ou  décrypter  très bientôt dans le prochain billet de ce blog. Lire la suite…

Aboukam, comment je suis devenu blogueur ?

novembre 15, 2012 Laisser un commentaire
Aboukam Blogueur ivoirien ici à Abidjan

Aboukam Blogueur ivoirien ici à Abidjan

Comme vous le savez certainement les connaissances sont de plus en plus importantes dans ce monde qui évolue vers une société informationnelle de plus en plus intelligente et imaginatif. La maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication est devenue indispensable. Quand on sait qu’aujourd’hui le secteur des tics est le secteur le plus rentable en matière de création d’emploi et d’entrepreneuriat. Raison pour laquelle après le bac j’ai orienté mes études dans ce secteur des tics. Aujourd’hui je ne regrette pas ce choix même si je n’ai pas encore connu un succès digne de ce nom. Et comme ce secteur a encore de l’avenir dans nos pays envoie de développement on peut toujours rêver.

Les CMS, véritables outils de blog
Après le BTS mon tous premier stage étais dans un cabinet informatique qui était spécialiser dans les services informatiques notamment le développement de site web pour les ONG et les PME, PMI. Là-bas mon thème de stage était, « le développement de site web à partir d’un CMS le cas de drupal ». CMS ? Drupal ? Tout ça était nouveau pour moi. Après des recherche sur les moteurs de recherche j’ai bien finir par comprendre que les CMS ne sont rien d’autres que des excellents outils de développements de site web 2.0. A l’image des sites web 2.0 comme youtube, Myspace, Facebook et France24. Ce qui ma vraiment passionné à faire des recherches plus poussé sur les CMS notamment Drupal qui est d’ailleurs le CMS le plus complexe et évidement le plus puisant. La preuve si je vous dis, le site de la maison blanche au USA tourne actuellement sur Drupal, ça veut dire ce que ça veut dire. Pour cela j’ai beaucoup travaillé sur ces outils CMS (Drupal, Joomla et WordPress) qui permettent de créer les blogs, les sites, les sites collaboratifs ou communautaire, et surtout les réseaux de site blogging. Donc avec la maitrise de ces outils CMS surtout wordpress qui est le numéro 1 mondial quand il s’agie de blog et je pense bien d’ailleurs que c’est le plus utilisé de ces CMS actuellement sur le net. Alors devenir blogueur pour moi était une question de formalité. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :