Accueil > Côte d'Ivoire, On dit quoi au pays > Ce mercredi 11 Avril 2012 n’est un jour comme les autres au pays des Eléphants

Ce mercredi 11 Avril 2012 n’est un jour comme les autres au pays des Eléphants

– Ce mercredi 11 Avril 2012 n’est un jour comme les autres au pays des « Eléphants »   si l’on se rappel  ce qui s’était passer  le lundi 11 Avril 2011  lors de la bataille d’Abidjan qui a facilité le dénouement de la bataille d’Abidjan ( qui a durée 12 jours).  Notamment avec un processus de sécurisation et de pacification de tout le pays  par les vainqueurs de l’histoire de cette histoire .

Sur France 24 ce 11 Avril 2012 a fait l’objet d’un débat entre les deux camps que vous pouvez encore suivre ici
« Côte d’Ivoire, 1 AN APRES: Réconciliation, quelle réconciliation ? »

Comme  invités on a :

  • Antoine GLASER, journaliste écrivain spécialiste de l’Afrique
  • Bernard HOUDIN, conseiller spécial de Laurent Gbagbo et représentant de son porte-parole en Europe et aux États-Unis
  • Adama DIOMANDE, proche d’Alassane Ouattara, président de l’association pour la défense de la démocratie et des libertés (ADDL)
  • Leslie VARENNE, journaliste d’investigation et écrivain, auteur de « Abobo-la-guerre. Côte d’Ivoire: terrain de jeu de la France et de l’ONU », Ed. Mille et une nuits, février 2012
  • Maureen GRISOT, correspondante France 24  sur place à Abidjan, Côte d’Ivoire

Un an après, les ivoiriens sont toujours divisée sur la chute de Gbagbo due à la crise poste électorale

Moi ce que je retiens dans touts ça c’est que la crise poste électorale a pris fin au bord de la lagune Ebrié, mais malheureusement elle est toujours d’actualité, comme on le dit ici à Abidjan le serpent n’est pas encore mort. Comme quoi il y a un slogan qui illustre cela et  qui revient très souvent  dans les débat politique « ON IRA JUSQU’AU BOUT »  et ça veut dire ce que ça veut dire.

Le Combat c’est déplacer sur le plants politique, juridique et Mediatique

Dans ce combat je pense bien que le camp Gbagbo a pris le dessus dans ce débat de  moin de 40 minute  surtout sur  un media internationale  comme france24.

-Adama DIOMANDE, le proche d’Alassane Ouattara n’était pas vraiment à la hauteur pas d’argument solide, il  se contentait de répondre a des accusations sans vraiment défendre son camps comme il le faut.

-Bernard HOUDIN, conseiller spécial de Laurent Gbagbo se defandait vraiment bien même si ce qu’il disait n’était forcement ce qui c’est passé c’est le combat politique.

Comme quoi il y a toujours deux versions d’une même histoire surtout quand il y a deux camps farouchement apposés comme en Côte d’Ivoire.

Et en fin moi je pense  que ce  Combat au plants politique, juridique et Mediatique est très décisive  pour l’avenir positive ou négative  de chaque chaque camp surtout pour le pays.

  1. N'GUESSAN KOFFI BERNARD
    octobre 22, 2012 à 4:38

    laisser affaire de crise la c’est pasca nous on mange allons à l école travaillons c’estla solution

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :