Archive

Archive for mars 4, 2012

Différents prix du carburant dans un seul et même pays pour quoi ?

Des sources concordantes font état de la flambée des prix du carburant dans l’ex-zone CNO (Centre, Nord et Ouest), autrefois occupée par la rébellion. Pour mémoire, Alassane Ouattara, à travers des communiqués publiés alors qu’il était dans l’opposition, s’insurgeait contre les augmentations du prix du carburant, qu’il qualifiait de mépris pour les populations ivoiriennes souffrant déjà de la stagnation des revenus.

C’est le lieu de rappeler à ces passagers d’hier, devenus aujourd’hui capitaines du même bateau Ivoire, qu’ils naviguent à vue depuis bientôt un an, sans aucune réduction, aussi infime soit-elle, du prix du carburant. Pis, ce dernier flambe même dans les zones qui, il n’y a pas longtemps, étaient sous leur contrôle. Récemment, la décision prise par le gouvernement de clore les frontières Nord au carburant frauduleusement introduit de l’extérieur, sans pour autant assurer le ravitaillement légal de la zone, a fortement fait grimper le prix de l’essence, qui atteint 3000, voire 4000 FCFA le litre dans certaines localités du Septentrion ivoirien. Les répercussions sur les populations ont été telles qu’elles ont eu raison de la volonté des décideurs, qui ferment désormais les yeux sur le trafic illégal transfrontalier des hydrocarbures.

Source: extrait d’un article publier dans L’intelligent d’Abidjan

%d blogueurs aiment cette page :