Archive

Archive for décembre 28, 2011

Côte d’Ivoire – Le budget 2012, estimé à 3.160 milliards FCFA

décembre 28, 2011 Laisser un commentaire

Selon l’AIP Le gouvernement ivoirien, réuni mercredi à Abidjan pour son dernier conseil de l’année, a « formellement adopté le budget 2012 qui se chiffre à 3.160 milliard FCFA », en hausse de plus de 100 milliards comparativement à celui de 2011 qui était de 3.050 milliards FCFA.

Selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, le ministre Koné Nabagné Bruno, l’adoption de ce budget qui prévoit 600 milliards FCFA au titre des investissements, est « un cap important » pris par le Président Ouattara pour la relance de l’économie nationale.

« Six cent milliards de francs CFA sont prévus au titre des investissements. C’est le plus haut niveau atteint depuis une trentaine d’année et cela traduit la volonté du Chef de l’Etat de créer la croissance par l’investissement » et celle de « la Côte d’Ivoire de reprendre sa place de locomotive dans la sous région », a déclaré le ministre Koné Bruno

Les violences affrontements FRCI / populations à Sikensi fait 4 morts

décembre 28, 2011 Laisser un commentaire

Soldat des FRCI pendant libération de Yopougon

Dans la nuit du 24 au 25 décembre, une banale dispute entre un élément des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) et un jeune autochtone Abidji a entraîné une bagarre au cours de laquelle le soldat des Frci a grièvement blessé le jeune Abidji.

Le 26 décembre 2011, une folle rumeur de mort du jeune Abidji s’est emparée de tout le département, notamment la localité de Bécédi où la population en colère s’est attaquée aux éléments des Frci.  Un soldat est mort sur-le-champ et un autre a été sévèrement blessé. En milieu de journée, le climat déjà tendu s’est gravement détérioré.

L’incident s’est mué en un affrontement communautaire entre autochtone Abidji et allogène Malinké.
Le bilan est lourd : 4 morts, plusieurs blessés par balles, à la machette, au gourdin dont 15 cas graves évacués dans des centres hospitaliers d’Abidjan. Des commerces détruits, des habitations et des magasins incendiés.
Mesures prises  prise par les autorités : La gendarmerie et la police nationales ont été alertées et déployé avec diligence du personnel, en renfort à la brigade de gendarmerie et au commissariat de police de la localité. Elles ont été appuyées par les forces de police de l’Opération des Nations en Côte d’Ivoire (Onuci).
La prompte intervention de toutes ces unités a permis de ramener le calme selon le porte parole  du Premier ministre, ministre de la Défense sur la télévision nationale RTI1.

Mais avec  ces violences répétées à Vavoua et à Sikensi on se demande si les populations civiles ou militaires  on  le droit de se faire justice  la question reste poser au autorité qui son charger de faire respecter le droit sur tout l’étendu du territoire nationale sans oublier la sécurités des personnes et des biens.

En fin on vient d’apprendre aussi que le gouvernement vient de remettre en service ce mercredi les commandants des GTA Groupements  tactique des FRCI, rappelons que les groupements tactique sont des petits groupement  des FRCI qui ont joué un rôle déterminent dans le processus de sécurisation du pays  après la chut de l’ex-président le 11 avril dernier.

Encore des petits délestages dans certains quartiers d’Abidjan

décembre 28, 2011 Laisser un commentaire

Lumière d'une torche chine-toch pendant le délestage dans sous quartier d'Abobo

Comme dans la plus pare des grandes villes en Afrique le délestage est devenu un phénomène qui entraine le ralentissement de l’économie. Dans la ville Abidjan après une grande crise de délestage en début 2010 aujourd’hui nous assistons par moment dans certaine quartier d’Abidjan à des petits délestages. Mais a côté de ce délestage il y a aussi les baisses de tension qui sont très fréquent, autrement dit l’électricité distribué n’est pas totalement stable.
Un exemple dans la commune d’Adjamé au secteur nord du black market que nous connaissons tous il y a là-bas par moment un véritable délestage en plaine journée qui ne dit pas son non ces deux dernier mois de l’année 2011. Alors que c’est dans cet endroit que nous allons généralement pour réparer nos appareils notamment les téléphones mobiles les Smartphones et autre, d’autre pour tropicaliser leur appareil ou encore les décoder. Mais sans oublier tous ces gens qui vendent les appareils électroniques qu’il faut tester avant toute commercialisation. Il y a un gérant de Cyber qui se plaignait en disant avec ça comment je vais payer ma facture d’internet. Toutes ces activités ont connus des perturbations en cette fin année du faite du délestage dans ce secteur du black market. Dans la commune d’Abobo le même constat est fait dans certaine sous quartier. Dans le sous quartier Dokui extension derrière le groupe scolaire Nanti là-bas aussi le délestage se signale entre 19 heures et 23 heures avec une fréquence de 2 à 3 coupures. Sans oublier la baisse de tension qui reste permanent toute la nuit.
Et pour tant quand regarde la télévision nationale on dit la Côte d’Ivoire est autosuffisant en électricité, oui on nous informe aussi que notre pays est un pays exportateur d’énergie électrique aux autre pays voisin. Oui ! Mais comment se fait-il que les populations ivoirienne non seulement payent cher l’électricité et par endroit elles n’en profitent pas comme il se doit du faite des petits délestages et les baisses de tension. Nous pensons que d’abord cela n’est pas une fierté pour la CIE Compagnie Ivoirien de l’Electricité aussi pour les populations ivoirienne.

Catégories :Société Étiquettes : , , ,
%d blogueurs aiment cette page :